Singin' in the Rain: quand il pleut sous la nef du Grand Palais.

Présentée pour la première fois au théâtre du Châtelet en mars 2015, cette production  avait rencontré un accueil triomphal. Nous avions alors ajouté notre pierre à l’édifice, notamment sur tout ce concerne les costumes du Duelling Cavalier. Le spectacle est désormais en représentation jusqu’au 11 janvier 2018 sous la nef du Grand Palais.

Probablement la comédie musicale la plus célèbre l’âge d’or hollywoodien, Singin’ in the rain a pour toile de fond le passage du cinéma muet au parlant. Ce thème est illustré joyeusement par Gene Kelly et Stanley Donen dans le film de 1952 avec Debbie Reynolds, Donald O’Connor et Gene Kelly, of course. C’est ce même aspect qui est vécu de manière dramatique par Jean Dujardin dans The Artist (2011) lorsque son personnage de George Valentin refuse de s’adapter à la nouvelle technique du parlant .

Anthony Powell, créateur de costumes maintes fois récompensé, a retrouvé le metteur en scène canadien Robert Carsen pour cette création au Théâtre du Châtelet.

Leur précédente collaboration datait de décembre 2010 pour My Fair Lady, monté pour la même scène.  A l’occasion, Monsieur Powell avait fait réaliser des soieries par la maison Brochier à Lyon d’après des modèles créés par Raoul Dufy. Ces motifs n’avaient jamais été utilisés mais restaient accessibles dans les archives, comme il l’explique