Le voleur enfin retrouvé !

Il faisait profil bas depuis 1967 et s’était insidieusement dissimulé dans nos stocks pendant des années.

C’est notre fin limier, Inspector Richard Ingram qui a levé le lièvre. En effet, notre homme providentiel envoyé par le Scotland Yard a repéré un pantalon marron dont le marquage lui a paru suspect. “Ce nom de ‘Belmondo’, nous dit-il, est-ce que cela vous dit quelque chose?”

Du tac au tac, Robert ‘Bob’ D’Elia, analyse le marquage tout proche, à l’intérieur du pantalon: une série de chiffres. “Voyez-vous Messieurs, lorsque je faisais mes classes à la SFP, ce lettrage indiquait le rayonnage 1890-1900. Ce pantalon correspond donc à un tournage de scènes de ces années-là.”

Et moi de conclure: “Belmondo? 1900? Ce doit être Le Voleur. Vous savez, le Louis Malle.

Tout début 70 (je n’étais pas trop loin, 1967), avec Julien Guiomard, Geneviève Bujold, Charles Denner…”

Une vérification rapide dans les archives (en ligne) et nous tombons directement sur le pantalon, le costume complet, le chapeau… et le bonhomme avec ses bacchantes bien accrochées !

Quel coup de filet ! En deux temps trois mouvements.

Quelques heures après, de passage au Quartier Général de Garges, je file dans le rayon ad-hoc pour y chercher l’habit correspondant au pantalon. Bonne pioche !

Le gilet reste introuvable, mais on lui trouve un équivalent.

Les souliers, le grand sac de cuir qui traînait dans mon bureau.

Tout est fin prêt pour le passage à la photographie.

Le résultat gît, désormais, comme une évidence, sous nos yeux.

L.B. pour LCC, au QGG.